Artemisia annua (celle qui ressemble le plus à l'ambroisie)

photos scan B.C. 

artemisia annua

un clic sur l'image pour l'agrandir >24,6 ko

artemisia annua

un clic sur l'image pour l'agrandir > 25,6ko

  Elle n'est pas mentionnée dans la Flore d'Auvergne de Chassagne (publiée en 1957) ni dans la Flore d'Auvergne d'Ernest Grenier qui date d'une petite dizaine d'année. En fait, elle semble moins répandue en France que je ne le pensais. D'après la Flore du CNRS (1987), elle est "subspontanée ça et là : Var, Hérault, Gard, Isère, Région parisienne, etc.". En Suisse, elle est présente dans quelques localités du Tessin, près de Locarno (d'après Flora Helvetica). D'après la Flore Lyonnaise de G. Nétien (1993), elle est très commune et en extension dans la région lyonnaise : "Décombres, sites rudéralisés, bords de chemins. Cette espèce apparaît très rapidement sur terrain inculte à la suite de démolition. L'espèce avait été signalée dès 1883 à Marseille et 1924 à Valence." Donc, comme l'Ambroisie, elle apprécie les espaces laissés en friche, les terrains vagues, les vastes chantiers dont nos grandes agglomérations ne sont pas avares... mais s'il s'avérait qu'elle puisse poser des problèmes d'allergies, ce ne pourrait être pour l'instant que dans la région lyonnaise, voire la vallée du Rhône et peut-être la région parisienne.

extrait d'un article de la Revue de Sciences Naturelles d'Auvergne, Vol. 63, 1999

"compléments pour la Flore d'Auvergne", par J.-L. Lamaison, M. Frain, R. Deschâtres, F. Billy et G. Thébaud :

"Artemisia annua : semble s'installer durablement, à la Sarre à Clermont, 1997, à la Part-Dieu et à Aulnat, 1999"

 

D'après un article sur l'Ambroisie dans le Bulletin de la Société Linnéenne de Lyon... Article du Docteur Chantal Dechamp de l'AFEDA.

En voici un extrait :

"Si le patient allergique [à l'Ambroisie] reste dans la région polluée en août et septembre, cet état [allergique (rhinite, conjonctivite, etc.)] reviendra inexorablement chaque année. Il pourra parfois être précédé et/ou suivi par d'autres troubles allergiques dus à deux espèces d'armoises, fréquemment observées dans note région, Artemisia vulgaris et Artemisia annua. L'état inflammatoire des muqueuses des voies respiratoires ainsi installé est propice à un état infectieux, alors généré par les épidémies de l'hiver qui suit." (supplément au Bulletin mensuel de la Société Linnéenne de Lyon, fascicule 6, pages XIV-XVI).

Donc, Artemisia annua semble déjà connue par l'AFEDA et au moins sérieusement suspectée de provoquer des troubles allergiques.

B.C.

 

retour texte armoise

retour page > AMBROISIE = ALLERGIES